Pourquoi je suis passée à la coupe menstruelle.

coupe menstruelle

La coupe menstruelle,eh bien … Rien que le nom, ça nous met des étoiles plein les yeux, une poésie à lui tout seul…mais derriere un nom quelque peu barbare se cache le nouvel allié de toutes les femmes! 

En effet, ayant passé dix sept années a utiliser les tampons , j’étais persuadée à tort que le business peu glamour des menstruations n’allait pas évoluer avant quelques décennies.

Pas que nous soyons démunies face à l’arrivée des règles, mais il faut dire ce qui est: le seul choix qui s’offrait à nous était  le tampon avec ou sans applicateur, avec ou sans parfum  et les serviettes hygiéniques avec ou sans rabats ! Niveau diversité on a connu mieux, mais encore une fois ce n’est pas un marché qui attire…

Pour celles qui se préoccupent de l’écologie, cette période du mois est toujours un carnage: carton, emballages plastiques individuels, le tampon en lui-même, et le tout qui se réitère chaque mois. Un vrai gâchis! Mais avant de s’occuper de l’écologie, il est important de noter que c’est NOTRE santé qui en pâtit en premier.

Je suis le genre de consommatrice qui lit TOUT! C’est à dire que dès qu’il y a une notice fournie avec un produit que j’ai acheté, vous pouvez être sûres que je l’ai lue. Et c’est avec beaucoup d’étonnement qu’au détour d’une conversation avec des amies , je leur ai appris que dans les boites de tampax il y a une notice.

Notice qui en dehors du schémas d’insertion du tampon , nous apprend que l’un des effets indésirables du port des tampons, rare mais grave, est le SCT à savoir le Syndrome du Choc Toxique.

Cette notice je l’ai lue la première fois que j’ai acheté des tampons, probablement un an après le début de mes règles. Et je dois l’admettre l’idée est restée là quelque part dans ma tête, que je pouvais peut être tomber malade voir mourir à cause d’une toxine liée à un tampon. Parmi les réjouissances que nous propose le SCT il y à entre autres les vomissements, de très fortes fièvres, diarrhées, évanouissements, et la mort! Oui dit comme ça , ça parait disproportionné et grandiloquent mais c’est la réalité , la preuve en est le cas de Lauren Wasser, cette jeune mannequin américaine amputée d’une jambe suite à une infection due à un tampon, vous retrouverez son histoire ici .

Lorsque j’ai entendu parler pour la première fois de la CUP, je n’ai pas tout de suite réalisé que c’était l’objet alternatif que j’attendais.  J’avoue avoir même réagi de manière puérile, dégoutée . Comme si insérer un tampon ou une cup était RADICALEMENT different! Non, le moment dégueu intervient plutôt au moment de l’enlever, de la vider, de la rincer pour se la remettre enfin en place.

Ca peut sembler fastidieux mais en réalité ça prend 30 secondes montre en main et oui ça demande un peu de discrétion dans les toilettes du bureau. Mais l’un dans l’autre je préfère garder mes deux jambes plutôt que d’avoir peur de choquer un(e) collègue.

Celles qui prennent soin de la nature seront contentes de savoir que la cup, bien entretenue, peut durer jusqu’à 10 ans. Son emballage est un carton/notice qui entoure une pochette souvent faite en coton biologique. Niveau déchets c’est un 10/10. Le coût peut varier, une vingtaine d’euros en général. En ce qui concerne la composition, il s’agit de silicone chirurgical ,rien à voir avec le tampon ou les serviettes hygiéniques dont on ne connait pas la composition à 100%. Les cup sont proposées en deux tailles, une petite (pour celles qui n’ont pas accouché par voies basses) et une plus grande (pour les très forts flux et celles qui ont déjà accouché).

La mienne est de la marque LAMAZUNA et vaut 26€30 sur leur site, elle est Made in France ce qui est un plus pour moi. Je me la suis procurée à la pharmacie de la rue du Four à Paris pour moins de 30€.

IMG_1363

Et soit dit en passant, après avoir lu un article sur Slate concernant la cup j’ai réalisé que trop souvent, nous les femmes avions honte d’avoir nos règles, honte que les autres s’en aperçoivent…je ne vais brandir un écriteau à chaque fois que j’ai mes règles,mais je ne vais plus avoir  honte non plus!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez? Partagez avec votre entourage :)