Cheesecake vegan ET bon!

Je dois avouer que je ne suis pas ce qu’on pourrait appeler un bec sucré mais le cheesecake et la tarte au citron très très meringuée sont mes petits péchés mignons.

Pas que je me considère végan, mais tous les modes alimentaires me rendent curieuse. Je n’ai qu’une seule hâte c’est de goûter tout ce qui sort de l’ordinaire. Pour preuve, je dois être l’un des rares êtres vivants à avoir goûté le fromage aux crevettes de chez IKEA. Véridique ça existe!

Enfin, quoi qu’il en soit la cuisine végane et crue me faisait des appels du pied depuis un bail mais je n’arrivais pas à me lancer, par peur du compliqué , du pas bon, du trop cher pour pas grand-chose.

Mon anniversaire et une famille de viandards convaincus ont été les meilleures opportunités de tester mon apéro-dinatoire 100% vegan. Oui oui y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond chez moi.

Le cheesecake easy

Du fait qu’il soit cru, il y a tout un tas de taches fastidieuses qui disparaissent.

Je ne me suis pas chronométrée car trop occupée à m’extasier devant la simplicité de la réalisation de ce dessert, mais force est de constater que je m’en suis sortie vite et bien.

Grosso merdo 6 aliments composent le gâteau et yallah , roulez jeunesse, vous pouvez impressionner tout le monde avec !

RECETTE

Pour cette recette vous aurez besoin de :

  • un sachet d’amande en poudre de 130gr
  • 150 gr de dattes medjool
  • 1 boite de lait de coco dont on récuper la partie solidifiée au frigo
  • 230gr de noix de cajou
  • 4 càs d’huile de coco
  • 4 càs de sirop d’agave
  • 1 càc de sucre de vanille (facultatif)
  • 2 càs de jus de citron (facultatif)

Tout d’abord il s’agit de couper grossièrement les dates et les vider de leur noyau.

Dans un robot on mixe les dattes avec la poudre d’amande jusqu’à ce qu’une pâte se forme, et on reserve.

Pour le garnissage, il suffit de mixer les noix de cajou préalablement trempées dans un bol d’eau (environs 6H) avec le restant des ingrédients jusqu’à obtenir une texture crémeuse, sans morceaux.

Une fois tous les éléments prêts, on prend les emporte pièces qu’on chemise de papier cellophane et on tapisse du mélange dattes/amandes pour former le « biscuit ».

Ensuite il suffit de napper jusqu’au bord de la crème de cajou. Le tour est joué et le cheesecake est prêt !

Il ne reste qu’à patienter pour que le dessert prenne au frigo. Gardez-le au frais au minimum 1h , sinon un tour au congélateur et le tour est joué.

Pour plus de gourmandise, j’y ai mis du coulis de fruits rouges , qu’on trouve facilement chez Picard, ou autres supermarchés au rayon surgelés.

Tout le monde s’est régalé et aucune miette n’est restée de ce cheesecake cru et végan ! Et le petit avantage est qu’il peut se conserver facilement au congélateur et être ressorti en cas de fringale de sucre.

Je trouve que pour une premiere tentative de dessert végan, c’éatit une vraie réussite et me donne envie de tester d’autres recettes comme celles à l’avocat par exemple.

Et vous, quelles sont vos découvertes veganes ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez? Partagez avec votre entourage :)